L’iPhone 5, modèle de l’obsolescence programmée

par La rédaction

Pomme_pourrie

Les Amis de la Terre dénoncent le « coût écologique et social » de l’innovation à la mode Apple.


Attention, événement mondial. Apple doit présenter, mercredi 12 septembre, son nouvel iPhone 5. Tout autant que les accros à la marque à la pomme, ce nouveau modèle de smartphone agite déjà les milieux économiques. Les opérateurs téléphoniques français comptent sur l’engouement annoncé pour relancer leurs ventes, tandis qu’un économiste américain anticipe un « effet iPhone 5 » sur la croissance du PIB aux Etats-Unis.

Mais Les Amis de la Terre viennent casser cette ambiance euphorique. Car ce nouveau gadget impose « une nouvelle donne », alerte l’ONG écologiste dans un communiqué, ce 12 septembre : le chargeur de l’iPhone 5 ne sera pas compatible avec la connectique qui était celle des précédents produits d’Apple. « Le consommateur toujours plus dépendant » se trouve donc ainsi incité à renouveler ses équipements.
Aux yeux des Amis de la Terre, ce lancement de l’iPhone 5 marque pour Apple « un nouveau chapitre de sa longue saga sur le thème de l’obsolescence programmée ». Une saga initiée en 2001 avec l’iPod « dont la durée de vie est limitée à celle de sa batterie, indémontable ». Depuis, avec 3 générations d’iPad en 2 ans et 6 d’iPhone en 5 ans, les produits Apple sont très rapidement obsolètes ! »

Cette obsolescence programmée n’a pas qu’un impact sur le portefeuille du consommateur technophile. Elle « a un coût écologique et social », insiste l’ONG qui alerte « depuis 2010 sur l’exploitation massive des ressources, l’extraction de terres rares et minerais dans les pays du Sud, les impacts sanitaires pour les populations locales, la surproduction de déchets et les pollutions lourdes. »

 En 2010, les Amis de la Terre France et le Cniid (Centre national d’information indépendante sur les déchets) dénonçaient dans un rapport les « conséquences humaines et sanitaires désastreuses », notamment en Afrique et en Asie, de la course aux équipements électroniques, particulièrement gourmands en métaux.

 

L’occasion de (re)voir deux documentaires :

Partager cet article

4 commentaires

Gloups 12 septembre 2012 - 13:59

Les « Amis de la Terre » sont à côté de la plaque à vouloir taper uniquement contre Apple !

Le connecteur Dock existe depuis plus de 10 ans et n’a pas évolué d’un iota depuis les débuts de l’iPod quand des fabricants de téléphones portables tels que Samsung, Nokia ou LG changent de connecteur très souvent, presque à chaque nouvel appareil au mépris encore plus patent qu’Apple envers le standard voulu par les autorités européennes qui est le mini-USB.

L’évolution du connecteur Dock est devenue nécessaire car trop volumineux dans une époque où on cherche à faire le plus petit possible pour loger une batterie la plus grande possible et maintenir une autonomie certaine. Quand à la batterie, si elle est irremplaçable, c’est aussi pour que le volume utile soit le plus important possible et non pas gâché par des connecteurs internes.

Pour conclure, dans leur folie anti-Apple, les pseudo-« Amis de la Terre » ont complètement occulté le fait que des concurrents de la firme de Cupertino font bien pire dans une totale impunité ! Tout ce que fait cette association pue le populisme et le manque d’information, voire de culture !

Répondre
isabelle germain 12 septembre 2012 - 14:45

« Gloups »
Les « Amis de la Terre » sont à côté de la plaque à vouloir taper uniquement contre Apple !

Le connecteur Dock existe depuis plus de 10 ans et n’a pas évolué d’un iota depuis les débuts de l’iPod quand des fabricants de téléphones portables tels que Samsung, Nokia ou LG changent de connecteur très souvent, presque à chaque nouvel appareil au mépris encore plus patent qu’Apple envers le standard voulu par les autorités européennes qui est le mini-USB.

L’évolution du connecteur Dock est devenue nécessaire car trop volumineux dans une époque où on cherche à faire le plus petit possible pour loger une batterie la plus grande possible et maintenir une autonomie certaine. Quand à la batterie, si elle est irremplaçable, c’est aussi pour que le volume utile soit le plus important possible et non pas gâché par des connecteurs internes.

Pour conclure, dans leur folie anti-Apple, les pseudo-« Amis de la Terre » ont complètement occulté le fait que des concurrents de la firme de Cupertino font bien pire dans une totale impunité ! Tout ce que fait cette association pue le populisme et le manque d’information, voire de culture !

Les autres ne font dans doute pas mieux mais les amis de la terre profitent du tapage médiatique pour alerter sur l’obsolescence programmée, technique su judo…

Répondre
Gloups 12 septembre 2012 - 22:08

« isabelle germain »

« Gloups »
Les « Amis de la Terre » sont à côté de la plaque à vouloir taper uniquement contre Apple !

Le connecteur Dock existe depuis plus de 10 ans et n’a pas évolué d’un iota depuis les débuts de l’iPod quand des fabricants de téléphones portables tels que Samsung, Nokia ou LG changent de connecteur très souvent, presque à chaque nouvel appareil au mépris encore plus patent qu’Apple envers le standard voulu par les autorités européennes qui est le mini-USB.

L’évolution du connecteur Dock est devenue nécessaire car trop volumineux dans une époque où on cherche à faire le plus petit possible pour loger une batterie la plus grande possible et maintenir une autonomie certaine. Quand à la batterie, si elle est irremplaçable, c’est aussi pour que le volume utile soit le plus important possible et non pas gâché par des connecteurs internes.

Pour conclure, dans leur folie anti-Apple, les pseudo-« Amis de la Terre » ont complètement occulté le fait que des concurrents de la firme de Cupertino font bien pire dans une totale impunité ! Tout ce que fait cette association pue le populisme et le manque d’information, voire de culture !

Les autres ne font dans doute pas mieux mais les amis de la terre profitent du tapage médiatique pour alerter sur l’obsolescence programmée, technique su judo…

Dans ce cas, ils n’ont qu’à gueuler quand d’autres constructeurs sortent leurs nouveautés et pas uniquement lorsque c’est Apple qui le fait. Ils devraient cesser de viser Apple à chaque fois, ils sont bien loin d’être les pires ! Que ces écolos enlèvent leurs œillères et voient la réalité telle qu’elle est ! Quant à l’obsolescence programmée en tant que telle, ça existe depuis toujours, il n’y a strictement rien de nouveau et le problème ne vient pas de ceux qui fabriquent, mais de ceux qui achètent !

Répondre
Lène 13 septembre 2012 - 07:46

« Gloups »
Quant à l’obsolescence programmée en tant que telle, ça existe depuis toujours, il n’y a strictement rien de nouveau et le problème ne vient pas de ceux qui fabriquent, mais de ceux qui achètent !

Quand on voit avec quel aveuglement vous défendez Apple (on dirait que vous y avez placé toutes vos économies), on se dit effectivement que le problème vient bien de ceux qui achètent!
Mais, de la même manière que l’on ne peut pas rendre les femmes entièrement responsables des discriminations qu’elles subissent, on ne peut faire reposer toute la responsabilité sur le consommateur.
Pour ma part je trouve que le matériel d’Apple est effectivement à la limite de l’arnaque: on peut difficilement changer les composants soi-même, un seul élément défectueux rend inutilisable toute l’appareil, les réparations sont hors de prix. En outre la firme joue excessivement sur des effets de mode, les conditions de travail y sont critiquables…
Seule l’OS trouve grâce à mes yeux. (enfin, après Linux, bien sûr!)
Dernière chose: ce n’est pas parce qu’on critique X (Apple en l’occurence), que l’on dédouane tous les autres.

Répondre

Répondre à isabelle germain Annuler la réponse