Japon : Femmes journalistes en lutte contre le harcèlement

La « Women in Media Network Japan » vient de voir le jour au pays du soleil levant pour enrayer le harcèlement sexuel dans les médias et dans la société.

« Si nous changeons les médias, nous pouvons contribuer à changer la société» C’est l’une des déclaration de Yoshiko Hayashi, une des fondatrices du mouvement Women in Media Network Japan (WiMN), une association créée mardi 15 mai par quatre-vingt-six journalistes japonaises pour lutter contre le sexisme auquel elles doivent faire face dans l’exercice de leur métier.

Il était temps, car jusqu’ici le mouvement mondial #MeToo semblait s’être arrêté aux frontières du Japon. Début mars, France Culture réalisait un sujet intitulé « Le…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php