Accueil Sport JO, classe éco pour les filles, affaires pour les garçons

JO, classe éco pour les filles, affaires pour les garçons

par La rédaction

Ségrégation. Dans les avions pour Londres, certains sportifs d’un même pays, d’une même fédération, ne voyagent pas dans les mêmes conditions selon leur sexe.


Les basketteuses australiennes, qui forment l’une des meilleures équipes du monde, iront aux Jeux Olympiques en classe éco tandis que les basketteurs australiens pourront lever une coupe de champagne en classe affaires, dans le même avion pour Londres. L’AFP indique que « la différence de traitement a déclenché une vive polémique en Australie ». Et que les autorités compétentes ont promis, juré que ça ne se reproduirait plus. Tandis que le père d’une joueuse affirmait que ce genre de pratique existait depuis longtemps.

Chez les Japonais, les footballeuses se rebiffent aussi. L’Association japonaise de football offre la classe affaires aux hommes, « arguant de leur statut de joueurs professionnels »… Pas à l’équipe féminine championne du monde, favorite pour la médaille d’or cette année. Sans doute une façon de consoler les hommes qui n’ont que peu de chance de monter sur le podium. Grande classe.

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

2 commentaires

2 commentaires

colette Kreder 20 juillet 2012 - 11:18

et en France…. au lycée de Rennes:
chambre individuelle pour les élèves de prépas scientifiques garçons, dortoir pour les prépas scientifiques filles. Situation dénoncée depuis plusieurs années par Femmes et Sciences; dénoncée aussi régulièrementau Conseil Régionale par Bernadette Malgorn….. sans succès

Répondre
Lili 20 juillet 2012 - 13:24

« Et que les autorités compétentes ont promis, juré que ça ne se reproduirait plus. »
Quels hypocrites. Ca ne se reproduira plus, mais pour ce coup-ci on en fait rien. Comme si le basket australien et le foot japonais n’avait pas les moyens de changer dès maintenant cette situation, par exemple en affrétant deux avions, ou en réservant le nombre de places qu’il faut en 1ere.

Allez les filles, on refuse de monter dans l’avion !!!

Répondre

Répondre à Lili Annuler la réponse

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com