Accueil Sans catégorie La Barbe écrit l’Histoire

La Barbe écrit l’Histoire

par Isabelle Germain

labarbe couv« La barbe ! » La barbe, c’est à la fois le nom du collectif d’activistes féministes qui luttent contre la sous-représentation des femmes dans les instances de pouvoir, et la signature de leurs tracts. Une cinquantaine sont rassemblés dans un ouvrage tonique et pédagogique.

Cinq ans que les barbues mettent en lumière l’entre-soi masculin. Cinq ans, 163 actions au coeur des lieux de pouvoir, et autant de tracts. Ces tracts, ces actions, ces réactions médusées d’hommes sûrs de leur légitimité, inertes, agacés ou en colère face au miroir tendu par les barbues… il fallait en préserver une trace. Riez

« Les féministes souffrent du manque d’archives » regrettent les membres du collectif. Qu’à cela ne tienne, ce sera un livre, un pavé dans la mare du patriarcat, élaboré patiemment pendant toute une année. « Cela nous a semblé important de participer à l’écriture de l’histoire du féminisme », s’enthousiasme Marie-Christine, activiste depuis trois ans. Pour faire vivre le projet : la maison d’édition féministe IXE, l’implication de l’éditrice Oristelle Bonis, et la préface bienveillante de Christine Delphy. Rien que ça. Il faut dire que la Barbe n’a pas fait les choses à moitié. 

« Le sexisme existe partout »

Les arts et la culture, les entreprises et l’économie, l’enseignement supérieur, la justice, les médias, l’humanitaire, la politique, les sciences, le sport. Au fil des pages, les secteurs s’enchainent et les chiffres dressent le constat sans appel de « l’invisibilisation » des femmes. En filigrane, c’est le portrait de la société française en 2014 qui apparaît. « Le sexisme existe partout » regrette le collectif. Et si la conclusion fait froid dans le dos, les tracts exultent d’un humour noir et d’une ironie froide réjouissantes. « Messieurs, Messieurs, Messieurs » commence chaque brochure pour saluer l’auditoire masculin. Un auditoire masculin dont les réactions, du déni à la colère en passant par l’acceptation sont ici compilées de manière savoureuse.

Un outil pédagogique

Également dans cet ouvrage, des anecdotes, des photos, des schémas, des chiffres, tout ce qui pourrait faciliter la lecture de ce livre à entrée. On l’ouvre, on le feuillette au hasard, on le repose, on le reprend, c’est aussi en tant qu’outil pédagogique qu’il a été pensé. « On veut toucher les jeunes » affirme Marie-Christine « et retrouver le livre dans les lieux de transmission ». Beau programme, pour les 1000 exemplaires d’un livre qui appartient à son éditrice. Comprendre : pas de rentrée d’argent pour le collectif. Pour autant « Si on donne envie à ne serait-ce que quelques personnes de s’engager, alors ce sera une réussite » assure Marie-Christine.

La Barbe, cinq ans d’activisme féministe, 16 euros aux éditions iXe. 
ET le site consacré au livre ici

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

La Barbe, 5 ans de poil à gratter

Un nouveau président à Radio France… et 30% de femmes dans les matinales ?

Pas de femme pour les « grandes questions du siècle » ? La Barbe s’invite

Cherche clés de sortie de crise dans poches de costards

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

2 commentaires

2 commentaires

slak 17 mai 2014 - 06:22

Le lien qui renvoie au site consacré au livre est erroné ! 🙂

Répondre
isabelle germain 17 mai 2014 - 07:24

Merci Slak, c’est corrigé

Répondre

Laisser un commentaire