Accueil Sans catégorie Le Danemark dirigé par une femme de gauche, 44 ans

Le Danemark dirigé par une femme de gauche, 44 ans

par Isabelle Germain

Helle Thorning-Schmidt a réussi à faire basculer un Danemark dirigé depuis dix ans par une droite à tendance populiste. Sa méthode : rassembler la gauche, prôner une politique d’investissement.


Helle Thorning Schmidt

« Nous avons écrit une page d’histoire aujourd’hui. » Au soir des élections législatives ce 15 septembre, au Danemark, Helle Thorning-Schmidt, 44 ans,  la chef de file des sociaux-démocrates a créé un double événement.
Elle a conduit la gauche au pouvoir après 10 ans de gouvernement centre-droit à tendance populiste, qui n’a cessé de durcir ses discours et lois sur l’immigration.
Elle est aussi la première femme à devenir premier ministre au Dannemark. Ce pays est parmi les plus en avance sur la parité en politique. Il comptait 39 % de femmes dans son gouvernement, ce qui en faisait, d’après le classement de la fondation Robert Shuman, le cinquième pays au classement de la féminisation des 27 gouvernements de l’Union européenne. Mais il n’était jamais allé jusqu’à être dirigé par une femme.

Helle Thorning-Schmidt a su rassembler.  Le bloc de gauche a obtenu 92 des 179 sièges du Parlement danois, mais son parti, le parti social-démocrate obtient 44 sièges, son plus mauvais score depuis 1906. En revanche, les Rouges-Verts (extrême gauche) doublent leur nombre d’élus (12) et les sociaux-libéraux en gagnent 8 de plus (17).

Son programme : relancer la croissance en investissant et en créant des emplois dans l’éducation et les infrastructures. Elle prévoit de financer ce plan de relance par une augmentation du temps de travail, de douze minutes par jour. Et compte ainsi injecter environ 18 milliards de couronnes (2,41 milliards d’euros).


Photo: Mogens Engelund


Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

2 commentaires

2 commentaires

Zap Pow 19 septembre 2011 - 22:03

De gauche, de gauche ! Comme Manuel Valls, oui, vu ses propositions pour lutter contre la crise (pas de réforme fiscale, augmentation du temps de travail, en gros).

Répondre
C. 21 septembre 2011 - 06:11

Une réforme fiscale à la hausse serait délicate au Danemark, puisque les Danois payent déjà de très forts impôts… La gauche des pays scandinaves est un peu différente que ce que le terme implique/impliquait en France, mais par rapport à la droite, il n’y a pas photo !

Répondre

Répondre à C. Annuler la réponse