L’égalité entraine la croissance

par La rédaction

« Constatant que les femmes représentent près de 60 % des diplômés mais que leur taux d’emploi reste inférieur de 13 points à celui des hommes (65 % contre 78 %), leur salaire inférieur de 16 %, et qu’elles occupent moins du tiers des postes de direction, l’OCDE parle d’un gaspillage des années d’investissement dans l’éducation des filles et souligne que les pays devraient tirer meilleur parti de la contribution économique des femmes ». Christiane Marty membre de la fondation Copernic et d’Attac revient sur un rapport de l’OCDE sur l’égalité entre les sexes, dans Libération (ed abonnés). Nous en parlions ici.
« L’argument de « la rentabilisation du ‘capital humain’ caractérise l’idéologie de ses organismes » et ne plait pas à la co-auteure de « Changer vraiment ! Quelles politiques économiques de gauche ? » (Syllepse), mais elle en reconnaît l’efficacité et rappelle que les obstacles à l’emploi des femmes sont aussi des obstacles à l’amélioration des comptes sociaux. Elle appelle de ses vœux « un projet à même d’initier un cercle vertueux autour d’une relance de l’activité économique tournée vers la satisfaction de besoins sociaux, la création de nombreux emplois (non délocalisables), de nouveaux revenus pour les titulaires de ces emplois, l’augmentation des  recettes fiscales et la réduction des inégalités de genre »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?