La loi pour renforcer la lutte contre le sexisme sur internet

Le projet de loi pour l’égalité prévoit de renforcer les obligations des hébergeurs et fournisseurs d’accès pour agir contre les discours sexistes, homophobes et handiphobes. Comme déjà c’est le cas pour les provocations racistes.


 

C’est une disposition passée jusque là relativement inaperçue dans le projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes, présenté mercredi 3 juillet en Conseil des ministres. Mais une disposition qui « va impacter les nouvelles technologies », relève le site spécialisé PCINpact.

L’article 17 du projet de loi vise en effet à obliger les intermédiaires techniques, FAI (fournisseurs d’accès à internet) et hébergeurs, « à agir activement à l’encontre…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php