Margaret Hamilton, un grand bond pour les femmes dans le numérique

Margaret Hamilton se tenant auprès du code du logiciel de navigation qu’elle et son équipe ont produit pour le programme Apollo, janvier 1969. Par Draper Laboratory [Domaine Public], via Wikimedia Commons

Si des hommes ont posé un pied sur la lune c’est grâce à Margaret Hamilton. En sortant de l’oubli cette ingénieure, les médias pourraient susciter davantage de vocations dans le numérique et l’informatique.

Quand Delphine Rémy-Boutang, fondatrice de la Journée de la femme digitale, a créé un prix d’entrepreneures, elle l’a baptisé le prix « Margaret » en référence à Margaret Hamilton, informaticienne de la NASA qui a rendu possible le premier pas de l’homme sur la lune. Elle était en…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php