Accueil International Mariage des mineures : la Turquie recule

Mariage des mineures : la Turquie recule

par La rédaction
Le Premier ministre turc Binali Yıldırım en 2012. Par La Moncloa.es (Gobierno De España) [Public domain], via Wikimedia Commons

Le Premier ministre turc Binali Yıldırım en 2012. Par La Moncloa.es (Gobierno De España) [Public domain], via Wikimedia Commons

Le gouvernement turc retire son projet de loi accusé d’encourager le viol et le mariage des jeunes filles mineures.


 

C’est une victoire pour les droits des femmes en Turquie. Le Premier ministre Binali Yıldırım a annoncé mardi 22 novembre le retrait du projet de loi controversé sur le mariage des mineurs. Selon l’AKP, le parti islamiste au pouvoir, le texte était censé avaliser le mariage d’un homme avec une mineure si les deux parties et les parents sont consentants.

Le projet de loi proposait aussi l’annulation des charges contre les auteurs d’agression sexuelle sur mineure s’ils épousent leur victime. Depuis plusieurs jours, des milliers de femmes et d’hommes protestaient contre le texte, accusé d’encourager le viol et le mariage des enfants. Un projet dénoncé par l’ensemble de l’opposition et de nombreuses ONG, dont l’Association Femmes et Démocratie (Kadem), dont la vice-présidente n’est autre qu’une des filles du président Erdoğan.

« Ce texte, s’il était adopté dans sa forme actuelle, limiterait la capacité de la Turquie à combattre les abus sexuels et les mariages d’enfants », dénonçaient également le 21 novembre plusieurs agences de l’ONU. « Une telle loi favoriserait un sentiment d’impunité auprès des auteurs de telles violations des droits de l’enfant et augmenterait le risque de victimisation de l’enfant si elle épouse l’auteur de l’abus sexuel.

Le texte avait déjà commencé à être examiné au Parlement, où il avait reçu un vote favorable le 17 novemnbre. Il était sur le point d’être approuvé avant l’annonce de ce retrait. Un retrait pas définitif : il sera réexaminé en commission afin de trouver un consensus, a expliqué le Premier ministre.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire