Accueil Politique & SociétéÉducation Marie Curie gommée aux épreuves du Capes de maths

Marie Curie gommée aux épreuves du Capes de maths

par Isabelle Germain

Dans l’énoncé d’un problème, une découverte de Marie Curie est attribuée à Pierre Curie seulement.

« Le problème n°2 de la deuxième épreuve proposé en 2021 aux futur·es professeur·es de mathématiques est un ‘cas d‘école’ ! » ironise l’association Femmes et Mathématiques devant les sujets du Capes 2021.  C’est dans l’introduction de l’énoncé que se situe le problème : « La radioactivité, terme inventé vers 1898 par Pierre Curie, est un phénomène physique … ». Une introduction qui, de surcroît, « donne une information sans aucune utilité pour la résolution du problème » note l’association.

De quoi s’étrangler, Marie Curie a disparu : « la référence uniquement masculine rappelle que, même titulaire de deux prix Nobel, une femme n’est pas à sa place dans les sciences. »  Et ce n’est pas un détail pour cette association militant pour une meilleure représentation des femmes dans cette discipline qui n’a aucune raison d’être réservée aux hommes.  En oubliant Marie Curie, l’énoncé gomme une des rares femmes scientifiques pouvant servir de modèle pour orienter les filles vers les sciences.

L’affirmation est fausse assure Femmes et Mathématiques : Marie Curie est bien l’inventrice des termes « radioactif » et «radioactivité». L’association cite la thèse de Marie Curie : « Nous dirons que l’uranium, le thorium et leurs composés émettent des rayons de Becquerel. J’ai appelé radio-actives les substances qui donnent lieu à une émission de ce genre », dans « Recherches sur les substances radioactives », thèse de Marie Sklodowska-Curie, 1903.

L’encyclopédie en ligne Wikipedia parle  d’une invention de Becquerel et évoque Marie Curie pour le Radium.

Quoi qu’il en soit, pourquoi glisser cette information inutile et fausse à de futurs enseignants en 2021 ? Est-il inconcevable aujourd’hui encore qu’une femme soit une grande inventrice ? C’était le cas en 1903 quand la proposition française au prix Nobel de physique avançait seulement le nom de Pierre Curie. Lequel a exigé que le nom de Marie Curie soit proposé. Et il a fallu attendre 1967 pour que la rue Pierre Curie à Paris devienne rue « Pierre et Marie Curie ». Et 2007 pour qu’une station de métro suive la même évolution. Pourquoi s’entêter à cacher les femmes scientifiques ?

Lire aussi dans Les Nouvelles News

ESTHER DUFLO, NOBEL D’ECONOMIE 2019, ÉVOQUE MARIE CURIE

MARJANE SATRAPI ET MARIE CURIE

DE SCIENCE ET D’AMOUR, MARIE CURIE ET SA SŒUR BRONIA

21 % DE FEMMES DANS LA LISTE DE LA DIVERSITÉ

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com