Accueil Sans catégorie Pierre Bellanger, Skyrock et l’élimination d’infos

Pierre Bellanger, Skyrock et l’élimination d’infos

par Isabelle Germain

La société les Infostratèges, mandatée par le patron de Skyrock pour faire disparaître des informations sur une condamnation en justice, poursuit ses activités deux ans après.


« Condamné pour « corruption de mineure », le patron de Skyrock est choisi par le gouvernement pour parler aux jeunes ». Cet article, publié en février 2010 par les nouvelles NEWS a été repris par nos confrères de Dijonscope dans leur revue de presse au moment de sa publication. Et, il y a quelques jours à peine,  la société Les Infostratèges, mandatée par Pierre Bellanger, Pdg de Skyrock, a adressé un courrier à la directrice de Dijonscope,  Sabine Torres, lui demandant de « retirer l’article visé » ; un courrier similaire à celui qu’avaient reçu les nouvelles NEWS en 2010 (commençant aussi par : « Monsieur le directeur »).

Notre article faisait le rapprochement entre deux informations concomitantes : le 5 février 2010, Pierre Bellanger était condamné par la Cour d’appel de Paris à trois ans de prison avec sursis et à 50.000 euros d’amende pour « corruption de mineure ». Et le 21 janvier 2010 Skyrock avait été choisi par le Service d’information du gouvernement (SIG) pour diffuser des messages gouvernementaux en direction des jeunes (signant ainsi un contrat d’un million d’euros).

Nous donnions simplement une information sur une condamnation prononcée par la Cour d’appel de Paris et indiquions que Pierre Bellanger allait former un pourvoi en Cassation. Nous respections la loi… Mais étant un jeune journal en ligne n’ayant pas les moyens d’assumer un scandale, nous avions dépublié l’article… Dijonscope l’avait gardé.

Finalement, nous venons de l’apprendre en revenant sur cette affaire grâce au courrier des Infostratèges, Pierre Bellanger a renoncé au pourvoi en cassation. La Cour de cassation et la Cour d’appel de Paris nous l’ont confirmé. Notre interlocuteur du greffe de la cour d’appel ajoutant même que les voies de recours étaient aujourd’hui épuisées.

Pourquoi Skyrock choisit-il de faire ressurgir cette affaire ? Mystère.  Pierre Bellanger aime la liberté d’expression. Surtout la sienne, affirmait le site d’info @rrêt sur image dans un article très fouillé.  @si « a ainsi eu la surprise de découvrir que Bellanger avait fait supprimer du site de Libération le compte-rendu du procès d’octobre 2008, où il comparaissait pour corruption de mineure, et qui avait laissé apparaître de larges pans de sa vie de polygame. » L’article intitulé « Sexe, ego et radio » fut en effet dépublié.

Depuis cette affaire, le Pdg de Skyrock a failli être démis de ses fonctions mais il a utilisé ses  réseaux pour y échapper, comme le raconte @si. La lettre de l’Expansion révèle qu’un plan social pourrait avoir lieu chez Skyrock…

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

1 commenter

Choubidou 12 juin 2012 - 15:07

Parlez donc de cette affaire où dans laquelle un certain nombre de gardes de sceaux ont garanti impunité, carrière et décorations à ces dizaines de magistrats qui ont accordé 15 ans d’impunité au directeur de campagne de F. Mitterrand passé avec 30 Mf à travers le parquet de Paris, la direction des affaires criminelles et des grâces et la cour de justice, afin de préserver le rapprochement de deux journaux qu’on lit tous les jours, le juge d’instruction défendant les intérêts de l’un d’eux, et se présentant aux législatives pour le PS .
Récupérer le non-lieu d’anthologie – 8 lignes 3 erreurs grossières – auprès de Sm Usm Commission des lois Assemblée et sénat.

Répondre

Répondre à Choubidou Annuler la réponse