Communication et “cellules d’accueil” contre les violences sexuelles sur les campus

Le plan contre les violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur se confirme. Une campagne sera lancée à la fin du mois, et toutes les universités seront censées disposer de cellules d’accueil et d’écoute à la prochaine rentrée.


« Un amphi, c’est fait pour rencontrer de grands textes, pas des petites phrases sexistes ». « À l’université, les violences sexuelles ne sont pas au programme ». « Une soirée d’intégration, c’est fait pour faire connaissance avec sa promo, pas avec les violences sexuelles et sexistes »… Ce sont quelques uns des messages qui seront visibles à partir de la fin de ce mois de mars sur les campus français.

Cette campagne de sensibilisation,…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php