« Plus belles femmes de joueurs » :
Paris Match pèse ses mots

par La rédaction

Le magazine consacrait un article sur son site internet aux « plus belles femmes de joueurs » de l’Euro de football. Elles sont finalement devenues les « plus célèbres ».


 

Rétropédalage à vitesse grand V. Mercredi 25 mai, Paris Match publiait sur son site internet, à l’approche de l’Euro 2016 de football, un « Top 11 des plus belle femmes de joueurs ». Le genre de diaporama qui pullule dans la presse en ligne en marge de chaque événement sportif masculin.

Lire aussi : Femmes de joueurs, les WAGs sont fatiguées

Mais pour une fois, le magazine semble s’être rapidement rendu compte du caractère sexiste et daté de ce genre d’article, que certains sur les réseaux sociaux pointaient déjà du doigt.

https://twitter.com/VincentMnV/status/735479893975310336

 

Dès lors, l’article était rapidement retiré du site de Paris Match… avant de réapparaître sous une autre forme. Il est devenu le Top 11 des « femmes de joueurs les plus célèbres ».

L’article initial expliquait : « Paris Match a décidé d’élire les onze plus belles femmes de joueurs de la compétition ». Une phrase transformée en : « Paris Match vous propose de découvrir les femmes les plus célèbres des joueurs de la compétition ».
Voilà ces femmes devenues davantage sujets qu’objets. Mais l’url – l’adresse de l’article – garde en elle l’intention initiale :

http://www.parismatch.com/People/Sport/Euro-2016-le-Top-11-des-plus-belles-femmes-de-joueurs-978148

Quelques semaines plus tôt, Paris Match s’était fait épingler pour un article sur les femmes journalistes de BMFTV, qui mettait surtout en avant… leurs jambes (Voir : Paris Match et les jambes « inédites » des femmes journalistes) ; puis un autre sur les femmes journalistes de sport à la télévision, dans lequel elles posaient dans des tenues et attitudes glamour.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Femmes de joueurs, les WAGs sont fatiguées

Sam Davies, le poids des questions de Paris Match

Foot lose, la faute aux femmes bien sûr !

Cachez ces femmes que le PSG ne saurait voir

Quand je serai grande, je serai Zahia D.

 

Partager cet article

1 commenter

flo 26 mai 2016 - 17:28

Qu’est-ce qui est le plus affligeant ? Se retrouver dans un « palmarès » pour sa beauté, ou en fonction de la supposée célébrité de l’homme avec qui l’on couche ? Je pense que je préférais la première version de Match, au moins les femmes apportaient une dimension individuelle, plutôt que conjugale..

Répondre

Laisser un commentaire