Sanction exemplaire confirmée contre le sexisme à la télévision

Le Conseil d’Etat a confirmé deux sanctions du CSA qui privaient de publicité l’émission TPMP de Cyril Hanouna sur C8, l’une pour sexisme et l’autre pour homophobie. Mais il a annulé une autre sanction.


La plus haute juridiction française vient de confirmer une lourde sanction prise contre une chaîne de télévision. Cette sanction du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA)  condamnait une séquence diffusée le 7 décembre 2016 sur C8 dans l’émission de Cyril Hanouna, Touche pas à mon poste (TPMP). Une séquence « durant laquelle l’animateur de l’émission a conduit une chroniqueuse, qui avait les yeux fermés, à poser sa main sur son sexe ». C’est la première fois que de…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php