Science au féminin, clip gagnant

par La rédaction

ScienceGirl_h150Après le raté du spot de la Commission européenne, un autre concours pour promouvoir la science auprès des filles vient de primer la vidéo, réussie, d’étudiant.e.s français.e.s.


 

De jeunes Françaises et Français lauréats du concours européen « La science, c’est pour vous », destiné à encourager l’intérêt des jeunes femmes pour la science. C’est LeMonde.fr qui l’évoque aujourd’hui.

« Mesdames, la science continue à se faire sans vous, et cela affecte le monde dans lequel nous vivons. La science est passionnante et n’attend que vous. Alors foncez ! » Ainsi se conclut la vidéo gagnante de ce concours organisé par la Fondation européenne pour la science.

Cette ‘doodle video’ (sous forme de dessins en accéléré) insiste sur les biais masculins qui imprègnent les études scientifiques en laboratoire (à noter que le magazine Causette consacre un article à ce sujet dans son numéro de décembre). Elle explique par exemple que « notre compréhension de la douleur vient d’études faites sur des rats uniquement mâles ». La vidéo insiste aussi sur le plafond de verre pour les femmes dans le champ académique, rappelant que «  moins de 14% des présidents d’université en Europe sont des femmes ».

 

 

(pour définir la langue des sous-titres, cliquez sur CC une fois la vidéo lancée)

Cette vidéo est la toute première réalisée par le club ‘Draw me why’, animé par des étudiant-e-s du Centre de recherches interdisciplinaire (CRI) de Paris. « Né pour créer des vidéos de vulgarisation scientifique, [le club] va peut être se développer avec un groupe dédié aux questions de genre » suite à ce travail, explique l’une de ses membres, Flora Vincent, au Monde.fr.

Ce concours se présentait comme une réponse à la campagne « La science, c’est pour les filles » organisée voilà quelques mois par la Commission européenne. Le spot alors mis en ligne, extrêmement girly, avait suscité une bronca (Lire : Ingénieures, pas call girls) et avait été rapidement retiré (mais il est encore visible ici).

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Pas de physiciennes ? Alerte en Angleterre

 

Partager cet article

Laisser un commentaire