Sexisme ou ‘tradition potache’ à Sciences Po Bordeaux ?

Face à des pages Facebook au caractère ouvertement sexiste, la direction de l’établissement réagit mais cherche à minimiser. Le collectif universitaire bordelais contre le sexisme y voit au contraire une question « grave et profonde ».


Une enquête est en cours à Sciences Po Bordeaux après les provocations sexistes d’un groupe d’élèves. L’affaire remonte à plusieurs semaines déjà : en décembre, des étudiants de l’institut d’études politiques de Bordeaux créaient l’association A-Bord consacrée à la réflexion sur le genre.

En réponse, d’autres étudiants ouvraient une page Facebook intitulée ‘Osez le masculin’, parodie de l’association ‘Osez le féminisme’. Une page rapidement fermée par la direction de l’école. Elle rouvrait en janvier sous une autre forme, « Osez le…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php