Sous-traitance : vers des entreprises plus responsables

Textile
Usine textile sous-traitante au Bangladesh. Par NYU Stern BHR sur Flickr

Deux ans après le drame du Rana Plaza, les députés ont adopté une proposition de loi imposant un devoir de vigilance aux grandes entreprises utilisant des sous-traitants. L’examen du texte aura été, au passage, l’occasion d’un débat sur l’expression « droits humains ».


 

 Un « pied dans la porte » pour rendre les grandes entreprises plus vigilantes sur leurs sous-traitants. L’Assemblée nationale a adopté en première lecture, lundi 30 mars la proposition de loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre.

Le texte a été…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php