Accueil CultureScience Stabilo surligne les femmes pour réécrire l’Histoire

Stabilo surligne les femmes pour réécrire l’Histoire

par La rédaction

Lise Meitner, physicienne autrichienne

Après une malheureuse initiative marketing en 2014, Stabilo cible les femmes autrement. Oublié le côté sexy. La marque veut sortir les femmes de l’oubli.

Il aura fallu quatre ans à la marque de surligneurs Stabilo pour changer, ou plus exactement 44 ans, mais cette fois-ci, son marketing ciblant les femmes est très réussi. En 2014, pour fêter ses 40 ans, la marque avait voulu cibler les femmes, histoire d’élargir son marché. Et, sans surprise, elle donnait dans le rose et le sexy en tortillant du surligneur, pour l’occasion, emballé dans de la résille. (Voir : Du steak pour lui, du rose pour elle).

Cette fois-ci, fini ! Les femmes ne sont pas que des objets sexuels. La campagne de publicité imaginée par l’agence DDB Allemagne veut mettre en valeur les femmes remarquables occultées de l’Histoire. « Highlight the remarkable » (« Mettre en valeur le remarquable ») est nom de la nouvelle campagne du fabriquant de feutres fluos qui montre des photographies de grands événements et surligne en jaune les femmes jusque-là peu visibles sur ces clichés comme dans la réalité et qui ont pourtant eu des rôles essentiels dans la politique, la société et la science.

Lise Meitner, physicienne autrichienne a découvert la fission nucléaire (division d’un noyau nucléaire) mais n’a jamais reçu le prix Nobel La scientifique a dû fuir l’Allemagne en 1938 car elle était juive et a été contrainte de mener ses recherches à distance. Elle n’a pas été citée dans la publication des travaux de l’époque, contrairement à son collègue Otto Hahn.

Katherine Johnson, mathématicienne et physicienne


Katherine Johnson, mathématicienne et physicienne est l’une des premières femmes ingénieures, afro-Américaine, a avoir travaillé pour la NASA. Ses calculs ont permis de mener à bien plusieurs missions pour l’agence spatiale. Elle est par ailleurs une des héroïnes du film Les Figures de l’ombre.

Édith Wilson

Édith Wilson, discrètement installée au premier rang lors d’une cérémonie officielle est l’épouse de Woodrow Wilson, 28ème Président des États-Unis. Suite à une maladie handicapant son mari, elle aurait assumée à elle-seule les fonctions présidentielles, bien qu’elle ait prétendu le contraire jusqu’à sa mort.

L’agence reprend la phrase connue «derrière chaque grand homme se cache une grande femme» mais «qu’est-ce que cela veut dire ?» demande DDB Allemagne, «que l’homme est toujours le héros et la femme son acolyte ?»  La marque veut que 2018 soit l’année où l’on réécrit l’histoire.

Cette publicité est diffusée en Allemagne et en Belgique

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire