Un classement de patrons presque paritaire

par La rédaction

sexiestpetit22 femmes dans un classement de 50 PDG. Comment est-ce possible ?


 

Pas moins de 22 femmes dans le classement de 50 PDG publié par le magazine Business Insider. Une quasi-parité dans cet univers très masculin des grands patrons, comment est-ce possible ? Simple ! Il s’agit du classement des 50 PDG « les plus sexy » (« The sexiest CEOs alive ! »).

Les deux femmes auteures de cet indispensable classement soulignent qu’elles ne l’ont pas établi « seulement sur le critère de l’apparence ». Elles ont aussi pris en compte « le pouvoir, le sens de la mode, l’altruisme et l’ambition ». Sacré mélange.

Ce n’est pas l’argent qui rend  sexy, en tout cas. C’est ce qu’on peut constater en le comparant à un autre classement, moins subjectif : celui des plus gros salaires de PDG états-uniens, publié par le magazine Forbes. Seule une femme se glisse parmi les 50 patrons les plus riches : Irene B Rosenfeld, PDG de Kraft Foods, qui pointe à la 40ème place. Mais pas assez sexy pour apparaître dans le classement de Business Insider.

Notons aussi que le frenchy du classement est Frédéric Ouéda, PDG de la Société Générale.

sexiestgd

 

    

Partager cet article

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?