Un “coup de gueule” féministe pour secouer le Parti Socialiste

Photo (détail) Besoin de Gauche sur Flickr (CC BY-SA 2.0)

“La reconstruction du Parti Socialiste se fera avec les femmes, à égalité, ou ne se fera pas”, insistent des féministes du PS qui réclament une “parité stricte” ou encore des formations internes obligatoires sur l’égalité et les violences sexuelles.


C’est un homme qui prendra, en avril prochain, les commande du Parti socialistes. Delphine Batho, seule candidate déclarée face à quatre candidats – Luc Carvounas, Olivier Faure, Stéphane Le Foll et Emmanuel Maurel – ne pourra en effet pas prétendre au poste de Premier secrétaire, car elle refuse les règles officielles d’un…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php