Accueil Eco & SocialBien-être et richesses Un new deal à la française pour une société post-croissance

Un new deal à la française pour une société post-croissance

par Isabelle Germain

PierreLarrouturou20 propositions pour retrouver la prospérité sans la croissance. « Nouvelle Donne », le parti créé par l’économiste Pierre Larrouturou avec notamment Dominique Méda, a cette ambition. Avec dans le viseur les élections européennes de mai 2014.


 

Pierre Larrouturou et Dominique Méda ont de la suite dans les idées. Cela fait des années qu’ils répètent que la course à la croissance est un leurre et que, pour mieux répartir la richesse, il faut baisser le temps de travail et le partager davantage. Ils étaient venus l’expliquer lors du premier colloque sur les indicateurs de richesse organisé par les Nouvelles NEWS en 2010.

Aujourd’hui, avec Christiane Hessel, Cynthia Fleury, Bruno Gaccio, Patrick Pelloux, Jean Gadrey, Susan George, Colette Gros et bien d’autres, ils créent Nouvelle Donne, en référence au New Deal du président américain Franklin D. Roosevelt. « Les partis qui se succèdent au pouvoir, au lieu de construire un nouveau modèle de développement, misent encore et toujours sur le retour de la croissance. Mais qui peut encore croire que la croissance va revenir comme au temps des 30 glorieuses et qu’elle seule suffira à créer des millions d’emplois ? » demande Pierre Larrouturou, économiste, aujourd’hui encore membre du bureau national du Parti socialiste.

Lutte contre le chômage

Parmi les 20 propositions qui doivent permettre à la France et à l’Europe de remédier à la crise, une révolution fiscale prônée par l’économiste Thomas Piketty, permettant de « sécuriser chômeurs et précaires » ; la lutte contre le dumping fiscal européen par un impôt européen sur les bénéfices des entreprises ; le boycott des paradis fiscaux, la lutte contre les délocalisations, une politique de financement des PME afin de diviser par deux le chômage en 5 ans. Car la lutte contre le chômage et la précarité est bel et bien le premier enjeu de ce nouveau parti. « Jamais notre pays n’avait connu une crise sociale d’une telle gravité : plus de 5 millions d’inscrits à Pôle Emploi, des millions de précaires et 9 millions d’hommes et de femmes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté » explique le communiqué.

De Stéphane Hessel à Susan George

Intellectuellement, ce nouveau parti, qui compte presque autant de femmes que d’hommes, est bien pourvu. Outre l’infatigable défenseur de la baisse du temps de travail Pierre Larrouturou et la sociologue Dominique Méda, Nouvelle Donne compte les philosophes Edgar Morin et Cynthia Fleury, ou encore l’économiste Susan George, qui prône les théories de Keynes consistant à favoriser la demande et la consommation, la journaliste Marie-Monique Robin, qui a réalisé le documentaire « Le monde selon Monsanto » ainsi qu’Isabelle Maurer, la chômeuse alsacienne confrontée à Jean-François Copé lors de l’émission de France 2 « Des paroles et des actes. »

Un nouveau parti orienté à gauche puisque son fondateur  a été un proche de Stéphane Hessel. Ensemble, ils avaient créé la motion « Oser plus loin, plus fort » qui avait obtenu en octobre 2012 le score de 12% au Congrès du PS . La veuve de Stéphane Hessel, Christine Hessel, lui apporte d’ailleurs son soutien. Michel Rocard, bien que ne figurant pas au sein de Nouvelle Donne, fait également partie du cercle de Pierre Larrouturou.

Redonner la parole aux citoyens

« Les citoyens ont de plus en plus le sentiment que le pouvoir est confisqué par une petite oligarchie : Il est urgent que nous, citoyens, nous reprenions la main. Pour cela, il faut créer une force politique nouvelle et changer le fonctionnement de nos institutions » avance le communiqué dans lequel se trouvent les 20 propositions de Nouvelle Donne. C’est notamment la raison pour laquelle une des autres mesures phares du nouveau parti de Larrouturou est d’interdire strictement le cumul des mandats, y compris dans la durée, et d’instaurer une loi d’initiative citoyenne (LIC). « Tout texte ayant recueilli 300.000 signatures et conforme à la Déclaration européenne des Droits de l’Homme, doit être débattu par le Parlement au même titre qu’un projet de loi venant du gouvernement » avance le communiqué. Une place redonnée aux citoyens non seulement en France, mais aussi et surtout en Europe puisque Nouvelle Donne propose d’instaurer un Traité de l’Europe Sociale. « Ce n’est pas à 28 que nous pourrons construire cette Europe. Sans doute est-ce avec 8 ou 9 pays qu’il faut avancer. Les autres nous rejoindront s’ils le souhaitent mais nous ne pouvons pas laisser exploser l’Europe simplement parce que quelques dirigeants ne veulent pas d’une intégration politique ou d’une Europe sociale. » Un projet que Pierre Larrouturou espère bien mettre en place avec les élections européennes de 2014.

 

Lire aussi dans Les Nouvelles NEWS

Indicateurs de richesse et bien-être : retour sur le colloque

DOSSIER Bien-être et croissance

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire