Prostitution et drogue pour doper un PIB très mâle

travail domestiqueLa Commission Européenne pousse les Etats membres à faire entrer certaines activités illicites dans le calcul du PIB. Mais la production de bien-être, le travail domestique restent toujours dans les oubliettes des statistiques.


La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php