Accueil Economie 1999-2007 : une nouvelle féminisation de l’emploi

1999-2007 : une nouvelle féminisation de l’emploi

par La rédaction

Malgré les plafonds de verre, les femmes gagnent du terrain dans le monde du travail. Dans une étude sur l’évolution de l’emploi entre 1999 et 2007, l’Insee observe « plus de femmes dans des métiers plus qualifiés ».


 

« L’emploi poursuit sa féminisation ». C’est le premier constat qui ressort de cette étude de l’Insee, publiée vendredi 21 octobre. En 2007 en France, le taux d’emploi des femmes entre 15 et 64 ans s’établissait à 58,1%. Une hausse de près de 4 points en moins de 10 ans. Près de la moitié des personnes qui travaillent en France sont des femmes : 46,7% en 2007 contre 44,9% en 1999. Et dans les années 2000 cette féminisation s’est diversifiée, observe l’Insee. « Dans les années 1990, l’emploi des femmes a été surtout tiré par le développement des métiers déjà féminisés. Entre 1999 et 2007 en revanche, il s’accroît dans la majorité des métiers, quelle que soit la part des femmes ».

Plombiers, couvreurs, tuyauteurs…. certains métiers restent quasi-exclusivement masculins. Mais il y a aujourd’hui de plus en plus de femmes parmi les contremaîtres, agents de maîtrise, policiers, militaires ou agents de sécurité – même si ces professions comptent encore une large majorité d’hommes. Tandis que d’autres professions largement féminisés, comme les puéricultrices, assistantes maternelles ou sages-femmes, « commencent doucement à accueillir quelques hommes ».

Avec un niveau de diplôme globalement plus élevé que celui des hommes, « les femmes accèdent davantage aux postes à responsabilités, particulièrement ceux où elles étaient moins représentées », observe encore l’Insee : c’est le cas dans les professions libérales, cadres et professions intermédiaires des secteurs public et privé, hors santé et enseignement.

En 2007, près de 40% des cadres sont des femmes, soit 2,9 points de plus qu’en 1999 (voir graphique ci-dessous). Elles réalisent même, constate l’Insee, « une forte percée à la tête de l’administration publique et des grandes entreprises, comme directeurs administratifs ou techniques » : en 2007, elles occupent 30% des postes de cadres d’état-major, contre 14% en 1999.

Dans cette approche optimiste, l’Insee glisse un bémol : les femmes représentent 80% des employés non qualifiés, et leur part dans ce secteur a augmenté entre 1999 et 2007.

Cette étude, par ailleurs, ne prend pas en compte le temps partiel. Une situation qui concerne 30% des femmes, contre 6% des hommes. Et cette forme d’emploi est « en passe de devenir la norme dans certains secteurs d’activités », déplorait en juin dernier la Délégation au droits des femmes de l’Assemblée nationale.

 

Part des femmes en2007 selon la catégorie socioprofessionnelle (%) et évolution depuis 1999 (points) 

 

Lecture : en 2007, 37,8 % des cadres sont des femmes, c’est 2,9 points de plus qu’en 1999.

Champ : population métropolitaine ayant un emploi, hors agriculteurs exploitants, artisans, commerçants et chefs d’entreprise.

Source : Insee, recensements de la population 1999 et 2007.

 

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire