Accueil Eco & SocialBien-être et richesses Bientôt l’égalité femmes/hommes… devant la mort

Bientôt l’égalité femmes/hommes… devant la mort

par La rédaction

L’espérance de vie des femmes dépasse de plusieurs années celle des hommes. Mais cet écart pourrait avoir disparu dans moins de vingt ans, estime une nouvelle étude. Principale raison avancée : les comportements face au tabac.


 

C’est une inégalité sur le point de se résorber : en Europe, les hommes pourront bientôt espérer vivre aussi longtemps que les femmes. Selon les travaux de deux statisticiens d’une université britannique, les garçons nés en l’an 2000 auront, à 30 ans, la même espérance de vie qu’une fille du même âge. Ce serait la première fois, depuis qu’existent les statistiques sur l’espérance de vie, que les femmes n’auraient plus cet avantage.

Facteurs de santé

La raison ? Une convergence des modes de vie, les hommes se défaisant peu à peu de leurs « vieux comportements macho ». Question de tabac, notamment. De moins en moins d’hommes fument ; les taux de cancer ont diminué de moitié depuis les années 1970. Le cancer du poumon, en revanche, touche de plus en plus les femmes. Autre facteur de santé : les traitements contre les maladies cardiaques, qui affectent surtout les hommes, sont de plus en plus efficaces. Les hommes, par ailleurs, sont de moins en moins nombreux à travailler dans l’industrie lourde, dont les métiers pèsent sur la santé

L’étude, qui sera publiée en détails au mois de mai, ne s’applique qu’à l’Angleterre et au Pays de Galles. Mais la tendance est globale en Europe, souligne l’un des chercheurs, Leslie Mayhew. En Suède, ce serait même dès 2024 qu’un homme et une femme de 30 ans verront leurs espérances de vie se rejoindre.

Pour la vie en bonne santé, déjà la quasi-égalité

Le constat, à vrai dire, n’est pas nouveau. « Durant les dernières décennies, un processus de convergence des espérances de vie masculine et féminine s’est engagé. Les pays scandinaves ont été précurseurs de cette tendance qui s’est ensuite progressivement diffusée dans le reste de l’Europe », relevait l’an dernier une étude de l’Ined sur l’évolution démographique des pays européens. En Europe de l’Ouest, les hommes avaient en 1980 une espérance de vie à la naissance inférieure de 6,5 ans par rapport aux femmes. Cet écart s’est réduit à 5,1 ans en 2008. La France reste « particulièrement inégalitaire », puisqu’elle est le pays d’Europe où l’espérance de vie des femmes est la plus élevée, supérieure de 6,8 ans à celle des hommes.

Une autre étude, toute récente, montrait par ailleurs qu’il n’existe quasiment plus d’écart entre hommes et femmes en matière, cette fois, d’espérance de vie en bonne santé. Pour les Françaises, elle a reculé d’un an entre 2008 et 2010, passant de 64,6 à 63,5 ans. Pour les Français, elle est passée de 62,7 ans à 61,9.

 

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com