Boulot ou bébé, la cruelle alternative regagne du terrain

regusBacklash. La proportion des entreprises prêtes à embaucher davantage de mères de famille a chuté de 20 % en un an. Mais « 57 % d’entre elles apprécient les mères reprenant le travail car elles offrent leur expérience et leurs compétences sans pour autant demander des salaires élevés. » Un cynisme de crise économique révélé par l’agence Regus.


 

La parité, plus on en parle moins on la fait. Pendant que le Parlement vote une loi – prudente – sur les quotas à la tête des grandes entreprises, pendant que les ministres des Affaires sociales se succèdent, main sur le cœur, jurant que les discriminations hommes/femmes au travail c’est terminé… la place…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php