Accueil Economie Chômage : le décalage hommes/femmes

Chômage : le décalage hommes/femmes

par La rédaction

L’emploi des hommes avait souffert au début de la crise. Aujourd’hui, c’est l’emploi des femmes qui en pâtit. Les chômeuses, depuis le début de l’année, sont à nouveau plus nombreuses que les chômeurs. Les chiffres de février viennent confirmer cette tendance.


Fin février 2011, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C (voir note ci-dessous) s’établit à 4 040 700 en France métropolitaine, selon les derniers chiffres publiés jeudi 24 mars. Une augmentation de 4,1% sur un an, mais une baisse de 0,1 % pour le mois de février. Ce chiffre est « encourageant », estime le ministère du Travail, notant que la baisse des jeunes demandeurs d’emploi semble « s’installer dans la durée, ce qui est très positif. » Mais des signes négatifs, il n’en est pas fait mention dans le communiqué du ministère. Ils sont pourtant très visibles.

Ainsi, le chômage de longue durée continue sa hausse. En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus augmente de 0,3 % au mois de février, de 14,3 % sur un an.

La situation des seniors continue de se dégrader : le nombre de demandeurs d’emplois de 50 ans et plus augmente de 1% en février. Et, sur un an, de 14,1%. Une situation marquée autant chez les hommes que chez les femmes.

Pour les plus jeunes, en revanche, le renversement de tendance entre hommes et femmes se confirme. Si les premiers ont davantage souffert au début de la crise, depuis un an la hausse du chômage est surtout féminine. Le nombre de chômeurs avait rejoint celui des chômeuses à l’été 2009 ; mais depuis le début de l’année 2011, la majorité des inscrits à Pôle Emploi sont à nouveau des femmes (voir graphique ci-dessous) : elles sont 2,045 millions en recherche d’emploi, ils sont 1,996 million. Parmi l’ensemble des demandeurs d’emploi, le nombre de chômeuses est en hausse de 0,2 % en février, de 5,7 % sur un an. Le nombre de chômeurs, lui, diminue de 0,4 % en février (+ 2,5 % sur un an).

Il n’y a que chez les jeunes femmes, de moins de 25 ans, que le taux de chômage est à la baisse. Ou plutôt en stagnation : – 0,1% sur un mois, – 0,2% sur un an. Rien de comparable avec l’embellie constatée pour les hommes de moins de 25 ans : pour eux, la baisse est de 6,5% sur un an (1,5% en février).

Graphiques : Demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi en catégories A, B, C (Sources : Pôle emploi, Dares.)

.


Note : On utilise ici les chiffres correspondant aux demandeurs d’emploi en France métropolitaine dans les catégories A, B et C. Il s’agit des personnes n’ayant exercé aucun emploi au cours du mois (catégorie A) ; celles ayant exercé une activité réduite courte, d’au plus 78 heures au cours du mois (catégorie B), ou une activité réduite longue, de plus de 78 heures au cours du mois (catégorie C).



A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

5 commentaires

obama 8 avril 2011 - 09:58

Je vs conseille d’aller voir l’article sur le CV anonyme, et vous comprendrez pourquoi les chômeurs sont des chômeuses. Parce que ce sont les mecs qui recrutent des mecs et c’est tout – car si on leur cache le sexe du candidat, et bien, bizarrement, tous les chiffres s’inversent et ils embaucheraient des femmes. Heureusement que le gouvernement effrayé par les données de cette étude a mis le hola sur l’expérience cv anonyme qui était faite pour les hommes des banlieues en gros..non non non, continuons à cacher que les femmes sont par nature à exclure bien que compétentes plus que les hommes quand on ne sait pas…cachons cachons ces seins que nous ne saurions admettre juste pour gagner leurs vies !! 😡 😡 😥 😮
l entrepreneur est donc plus sexiste que raciste avant toute chose et crache sur les femmes par définition. car s’il le peut, il donne sa chance à un cv de mec de banlieue plus facilement qu’à une nana !! ce connard. il faudrait imposer des quotas à 50 % et c’est tout sur les recrutements hommes-femmes et des baisses de charges sociales sur l’emploi féminin, ce qui serait la base de la lutte contre l’inégalité imposée par la caste masculine. Mais aujourd’hui, ceux qui décident du sort des études en question, à savoir le gouvernement a vite vite fermé les vannes comme les japs essaient de le faire à fukushima. Oublions vite ces résultats qui affichent la vérité aux yeux de tous/ mais votre connerie et la haine que vous provoquez irradiera encore longtemps.
signé une femme bien sûr ! qui pourrait écrire aussi bien ? le nain ????

Répondre
aninimous 29 novembre 2011 - 13:24

😀 😆 🙂 😉 8) 😐 :-* 😳 🙁 😥 😮 😕 😡 😮 :zzz 😛 🙄 :sigh:

Répondre
barbidul 6 février 2012 - 16:28

😀 😆 🙂 😉 8) 😐 :-* 😳 🙁 😥 😮 😕 😡 😮 :zzz 😛 🙄 :sigh:

Répondre
anonymous 6 février 2012 - 16:29

🙂 😀 😳 🙁 😥 😮 😕 😡 😮 :zzz 😛 🙄 :sigh: 😳 :-* 😐 8) 🙄 :sigh: 😮 😡 😮 :zzz 😕 :zzz 😆 😀 🙂 😉 😐 😳 😡

Répondre
anonymous 6 février 2012 - 16:30

😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡 😡

Répondre

Laisser un commentaire