Accueil Eco & SocialBien-être et richesses « Coût de la maternité » au Royaume-Uni : jusqu’à moins 33 % de salaire horaire

« Coût de la maternité » au Royaume-Uni : jusqu’à moins 33 % de salaire horaire

par La rédaction
maternité
maternité

Photo : Frank de Kleine sur Flickr (CC BY 2.0)

Un rapport britannique souligne à quel point les écarts de salaires se creusent avec l’arrivée d’un enfant. Un autre dénonce des discriminations croissantes de la part des employeurs.


 

Au Royaume-Uni l’écart de salaire horaire entre hommes et femmes se réduit au fil des ans. Il est aujourd’hui de 18% (en France, de 16,3%), contre 28% en 1993. Mais cette tendance n’est pas globale, relève un rapport publié mardi 23 juillet par l’Institut d’Etudes Fiscales britannique.

Si l’écart salarial est de plus en plus faible entre hommes et femmes en début de carrière, l’étude fait clairement apparaître le « coût de la maternité ». En effet, l’écart se creuse progressivement, au détriment des femmes, après l’arrivée d’un enfant, jusqu’à atteindre un plateau, à environ 33%, au bout de 12 ans.

salaire maternité

Source : Institute for Fiscal Studies

 

La principale raison avancée est que les mères ont tendance à reprendre un emploi à temps partiel. Cela n’a pas de conséquence directe, au début, sur le salaire horaire. Mais dans les emplois à temps partiel la progression des salaires est moindre, souligne l’institut. L’écart se creuse alors au fil du temps.

Cette situation n’est pas spécifique au Royaume-Uni. En mai dernier, un rapport mettait en avant ce « coût de la maternité » dans plusieurs pays européens.

Voir : Égalité professionnelle en Europe : le douloureux « coût de la maternité »

En mars, l’institut européen des statistiques montrait que plus les femmes ont d’enfants, moins elles travaillent à temps plein. Ce qui n’est pas le cas pour les hommes.

Voir : Qui dit enfants dit temps partiel. Pour elles

La veille, un autre organisme britannique pointait du doigt une autre pénalité de la maternité pour les femmes. L’association de conseils juridiques Citizens Advice a observé, ces deux dernières années, une hausse de 58% du nombre de femmes demandant conseil pour des discriminations liées à la maternité.

« Dans un nombre croissant de cas, les employeurs ne respectent pas les règles » légales de protection des salariées enceintes ou en congé maternité, dénonce Citizen Advice, en notant par exemple que « dans certains cas les femmes voient leurs heures réduites quand elles disent à leurs employeurs qu’elles sont enceintes ».

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Ecart de salaire femmes-hommes : ce qui s’explique, et ce qui ne s’explique pas

Enfant ou travail, un choix genré

Coût de la maternité : le cauchemar américain

La maternité de plus en plus discriminante au Royaume-Uni

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire