Accueil Economie ‘Girl’s Day’, opération mixité à la SNCF

‘Girl’s Day’, opération mixité à la SNCF

par La rédaction

ATO_12_RH_0131

L’entreprise a ouvert ses portes à 3 000 collégiennes et lycéennes. Objectif : féminiser ses effectifs, qui comptent moins de 20% de femmes. Et en particulier ses filières techniques.


La SNCF entreprend de féminiser son personnel. L’entreprise a mené ce jeudi 29 novembre sa première opération « Girl’s Day » – « journée des filles ». Dans plusieurs régions, 3 000 collégiennes et lycéennes ont été invitées à découvrir les métiers de la SNCF, les métiers techniques en particulier. Pour l’entreprise, cette opération s’inscrit dans la lignée de l’accord en faveur de la mixité et de l’égalité professionnelle, signé en juillet dernier avec les syndicats.

Cette opération « vise à montrer aux jeunes filles que les métiers dits masculins sont accessibles à tous et à toutes. [Elle] est aussi l’occasion de leur faire découvrir des métiers d’avenir et de les encourager à poursuivre des études techniques et scientifique », souligne la SNCF. Les femmes représentent 18 % des effectifs de l’entreprise et 20 % des cadres supérieurs. Mais « si les demandes affluent pour les métiers commerciaux, il est encore trop rare de trouver des candidats pour les métiers techniques et plus encore parmi les femmes. »

Une étude relevait en 2010 que la « lente féminisation de l’entreprise, (…) a aujourd’hui tendance à stagner. De plus, elle concerne encore très peu de filières, les coeurs de métier de la SNCF restant majoritairement aux mains des hommes. »

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS

L’adieu au présentéisme… et autres pistes pour l’égalité à la SNCF

Najat Vallaud-Belkacem, à grande vitesse

 

 

Photo : SNCF. Conductrice de train


A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire