Accueil Politique & SociétéÉducation L’image des pères, pas à la fête

L’image des pères, pas à la fête

par La rédaction

Les britanniques interrogés par un site dédié aux mères jugent que les personnages de pères dans la fiction pour enfants donnent une mauvaise image de la paternité.


 

Quand ils ne sont pas absents, les personnages féminins, dans les émissions de télévision ou dans les livres, sont souvent stéréotypés (voir encadré). Les études à ce sujet ne manquent pas. Mais qu’en est-il de l’image des pères ? C’est la question que s’est posée, outre-Manche, le site Netmums (remarqué par le français ActuaLitté).

Plus de 2 000 pères et mères ont été interrogés, à l’approche de la fête des pères, et le constat est sans appel : pour 93% d’entre eux, les émissions pour enfants, les publicités et les livres donnent une mauvaise image des pères. L’exemple le plus fameux étant celui d’Homer Simpson. Mais d’autres ne sont pas en reste, comme le papa cochon de ‘Peppa Pig’, qui passe son temps à ne rien faire sinon lire le journal.

Des images d’autant plus préjudiciables à une époque où la société cherche à valoriser l’implication paternelle. Les trois quarts des répondants estiment d’ailleurs que le statut des pères a évolué depuis les précédentes générations, et ils sont 88% des pères interrogés à assurer faire des efforts pour être meilleurs que leurs propres pères.

Or, les figures paternelles dans ces images télévisées et livres pour enfants sont le plus souvent des hommes « incompétents », « fainéants » ou « stupides », souligne Netmums.

Ils sont 28% à y voir une « forme très subtile de discrimination à l’encontre des hommes », et 18% supplémentaires vont plus loin en estimant que cela renvoie aux jeunes enfants l’image de pères inutiles, et que cela serait jugé scandaleux si les femmes étaient dépeintes de la même façon.

« C’est quelque peu pervers de dire aux hommes de s’impliquer en tant que pères tout en les dénigrant dans les médias », commente Siobhan Freegard, la fondatrice de Netmums. « Il y a des blagues sur les pères qui seraient interdites si elles visaient les femmes ou des groupes religieux. On minimise en disant ‘C’est juste une blague’. Mais il n’y a rien de drôle à priver les enfants de bons modèles ».

Reste que cette analyse n’est pas vraiment partagée dans les commentaires du site. On peut être stupide et paresseux, cela n’empêche pas d’aimer ses enfants et de bien s’occuper d’eux, notent plusieurs commentatrices et commentateurs.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

La parentalité, toujours déséquilibrée

Image du père : quand la pub entretient les stéréotypes

Magazine pour parents ? Non, pour maman

Webdocs pour parents modernes

 

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire