Nouveaux indicateurs de richesse : enfin ça avance !

par Isabelle Germain

commissionLa commission installée par Nicolas Sarkozy en janvier 2008 pour réfléchir à une nouvelle mesure de la performance économique et du progrès social remettra son rapport le 14 septembre prochain à Jean-Louis Borloo, ministre de l’écologie et à Christine Lagarde, ministre de l’économie. Objectif  du rapport Stiglitz – Sen – Fitoussi : proposer des indicateurs de richesse alternatifs au seul Produit intérieur brut (PIB). A priori, la question environnementale devrait être centrale et prendre le pas sur les questions sociales. Notre sondage, à lire dans le dossier ci-contre, montrait pourtant aussi de très fortes attentes sur ces sujets. Le bonheur n’est pas dans le PIB. Il est certes dans la qualité de l’environnement, mais aussi dans dans l’épanouissement au travail, ou la possibilité de gérer son temps… Déjà le FAIR, Forum pour d’autres indicateurs de richesse, qui a eu connaissance du rapport en juin dernier, estime que, si le diagnostic est lucide, les propositions ne sont pas à la hauteur des enjeux.

Partager cet article

2 commentaires

juliem 10 septembre 2009 - 14:16

Ah des indicateurs de richesse qui concernent le plaisir de travailler 2 fois plus en étant payés 2 fois moins, le plaisir de ne pas passer tranquillement son dimanche avec sa femme qu’on aime plus 😆

et pour LeRoi 2 indicateurs : multipllier
son salaire par 3 et injuirer les autres !

Répondre
raimond 10 septembre 2009 - 14:18

et Madame la journaliste est-elle allée se promener RUe de Grenelles en plein mois de décembre pour constater que c’est LA RUE éclairée 24H/24H , avec le plus d’ampoules (meme pas basse consommation) ! Foutage de gueule que tout ca!

Répondre

Répondre à raimond Annuler la réponse