Le Medef, toujours sans elles

Huit hommes, aucune femme, parmi les prétendants à la présidence du syndicat patronal. Des hommes qui promettent d’œuvrer pour la parité. Vaste chantier.


 

À quatre mois de l’élection, un huitième prétendant à la succession de Pierre Gattaz s’est lancé dans la course. Ils sont désormais huit candidats pour la présidence du Medef. Huit hommes. « Révélateur et préoccupant », a réagi Natacha Quester-Séméon, membre fondatrice de #JamaisSansElles.

« Le Medef est encore l’image de ses adhérents : majoritairement masculin », lui a répondu Geoffrey Roux de Bézieux, vice-président du Medef et l’un de ces…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php