Moins de poings sur la table, plus de femmes ?

par Isabelle Germain

C’est la demande d’une ministre du gouvernement Cameron en Grande-Bretagne.


 

Dans une interview au Guardian, Sandip Verma, la ministre déléguée chargée de l’énergie et du réchauffement climatique en Grande-Bretagne ne tergiverse pas : le gouvernement de David Cameron a absolument besoin de plus de femmes.

Et, au lieu de faire injonction aux femmes de se comporter comme les hommes pour glaner quelques strapontins, elle remet en question des us et coutumes de la vie politique. A Westminster, « chacun  tape du poing sur la table », pour se faire remarquer déplore la ministre conservatrice. Elle affirme ne pas être adepte de ces méthodes d’affrontement en politique… « Nous devons accélérer le rythme en permanence pour être remarquées. Je n’apprécie pas cette manière de faire et je pense que c’est le cas de la plupart des gens. Nous disons à nos enfants de ne pas se comporter comme ça et, quand ils grandissent et entrent en politique, ils doivent se comporter ainsi », déplore-t-elle.

Sandip Verma répondait ainsi au député conservateur Alan Duncan qui s’affolait, dans le Financial Times de voir David Cameron céder à la tentation de recruter des femmes « pour le symbole ». Pour elle, comme pour d’autres femmes ministres, les femmes sont travailleuses, perfectionnistes, exigeantes… Qualités qui pèsent peu face aux coups de poings sur la table.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire