Time’s Up, version britannique

Quelques semaines après les États-Unis, c’est au Royaume-Uni que des dizaines d’actrices lancent un fonds de soutien aux victimes de violences sexuelles. Et s’expriment pour l’égalité lors des BAFTA, la cérémonie annuelle du cinéma.


 

Time’s Up fait des émules. Dimanche 18 février, près de 200 actrices britanniques ont signé une tribune dans The Guardian pour faire connaître le « Fonds pour la justice et l’égalité ». Administré par l’association Rosa, ce fonds destiné à soutenir juridiquement les victimes de violences sexuelles a déjà…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php