Travail non-marchand et inégalités de genre : les calculs de l’OCDE

« Cuisine, soin, bénévolat : le travail non rémunéré dans le monde ». Une étude de l'OCDE, publiée jeudi 3 mars, vient fournir un nouvel éclairage sur les inégalités de genre dans le partage des tâches domestiques. Et appelle à prendre en compte les activités non-marchandes dans la mesure de la richesse et du bien-être : leur valeur correspondrait à un tiers du PIB.


Voilà un nouvel appel à revoir les indicateurs de richesse. L'étude de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur « le travail non rémunéré dans le monde »

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php