Accueil International Katrin Jakobsdottir, une nouvelle Première ministre en Islande

Katrin Jakobsdottir, une nouvelle Première ministre en Islande

par La rédaction

Katrin Jakobsdottir en 2012. Par Seppo Samuli/norden.org [CC BY 2.5 dk (http://creativecommons.org/licenses/by/2.5/dk/deed.en)], via Wikimedia Commons

Leader du mouvement Gauche-Verts, Katrin Jakobsdottir est la deuxième femme à diriger un gouvernement en Islande. Pays qui avait élu, en 1980, la première présidente au monde au suffrage universel direct.


 

Elle ne sera pas la première femme aux commandes de l’Islande. Mais elle sera la seule écologiste à la tête d’un gouvernement dans le monde. Katrin Jakobsdottir doit devenir la nouvelle Première ministre islandaise, après que son parti Gauche-Verts a signé un accord de coalition avec deux autres forces politiques plutôt marquées à droite.

Katrin Jakobsdottir, 41 ans, est une ancienne journaliste, titulaire d’un diplôme universitaire en Littérature islandaise et d’un autre en Français. Dès 2003, elle était élue vice-présidente du mouvement Gauche-Verts, et elle a occupé le poste de ministre de l’Éducation dans le gouvernement de gauche – dirigé par une autre femme, Jóhanna Sigurðardóttir – qui a dirigé le pays de 2009 à 2013.

Elle menait le mouvement Gauche-Verts qui est arrivé en deuxième position des élections législatives, fin octobre, avec 11 sièges sur les 63 que compte l’Alþingi, le parlement islandais. Des élections anticipées, après que le Premier ministre de centre-droit avait dû démissionner en septembre suite à un scandale judiciaire impliquant son père.

En 1980, les Islandais·e·s avaient élu Vigdís Finnbogadóttir à la présidence du pays. Elle devenait la première femme au monde élue au suffrage universel direct à la tête d’un État. L’Islande se place régulièrement en première position des classements internationaux sur l’égalité femmes/hommes, c’était encore le cas dans les deux derniers, publiés en octobre : le Global Gender Gap Report du Forum économique mondial et le nouvel “Indice de la Paix et la Sécurité des Femmes”.

En Norvège, qui pointe à la deuxième place de ces classements, les trois principaux postes du gouvernement sont actuellement occupés par des femmes.

Aujourd’hui dans le monde, moins de quinze femmes sont cheffes d’Etat ou de gouvernement. Avant Katrin Jakobsdottir, la dernière à prendre ses fonctions était Jacinda Ardern, en octobre en Nouvelle-Zélande.

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire