Neuf entreprises s’engagent contre l’homophobie

par Isabelle Germain

charte_LGBTLa « charte d’engagement LGBT » a été signée ce lundi par neuf entreprises en présence de deux ministres et du Défenseur desdroits.


« Vous n’avez pas ‘choisi’ d’être homosexuel, je n’ai pas ‘choisi’ d’être hétérosexuelle… » ça ne se décide pas, c’est comme ça. Armelle Carminati a le sens de la formule. La directrice générale diversité d’Accenture Monde a su utiliser cet atout pour convaincre son entreprise et huit autres de signer la « Charte d’engagement LGBT » de « l’Autre cercle », Fédération nationale d’associations d’homosexuels et d’homosexuelles luttant contre les discriminations.
La cérémonie de signature, très officielle, a eu lieu ce lundi matin au ministère des Droits des femmes en présence de la ministre Najat Vallaud-Belkacem, du ministre du Travail Michel Sapin et du Défenseur des droits Dominique Baudis. Beaucoup d’autres entreprises devraient rejoindre ce premier cercle. Catherine Tripon, porte parole de l’association luttant contre l’homophobie au travail, qui a réuni ce premier groupe, sait les convaincre même si la route est longue et tortueuse.

Environnement de travail inclusif

Que dit la charte ? Que les entreprises signataires s’engagent à « assurer un environnement de travail inclusif pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles ou transgenres ». Le texte veut fixer de bonnes pratiques en matière de lutte contre les discriminations des personnes LGBT dans le cadre de l’entreprise et de l’emploi et donner un « cadre formel pour une politique de promotion de la diversité et de prévention des discriminations LGBT ».
En 2013 encore, les blagues homophobes et autres comportements discriminants sévissent en entreprise. « En France, 42% des cadres pensent qu’il est facile de parler de son homosexualité dans l’entreprise, mais 39% des salariés ont déjà entendu des blagues homophobes », rappelle par exemple Armelle Carminati
Pour que l’engagement des entreprises soit tenu, il faut qu’il soit pris au plus haut niveau. Ce sont donc les directeurs généraux qui sont venus en personne signer ce matin les engagements d’Accenture, Alcatel-Lucent, Agence régionale de la santé Île-de-France, groupe Casino, Eau de Paris, IBM France, Orange, Randstadt, Veolia Eau. Dans la salle, des représentants d’autres entreprises pas très loin de rejoindre ce premier cercle gardent le contact. Mais la route est longue parfois entre la volonté des responsables de la diversité des entreprises et la prise de décision. Une prochaine séance de signature devrait se tenir… à un terme inconnu.

Lire aussi dans Les Nouvelles NEWS

Au travail, l’homosexualité reste un tabou

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?