Accueil Eco & SocialBien-être et richesses Pour le partage des tâches ménagères, on repassera

Pour le partage des tâches ménagères, on repassera

par La rédaction
La pub du magazine Pittsburgh Paints, 1967, via 1950sUnlimited sur Flickr

La pub du magazine Pittsburgh Paints, 1967, via 1950sUnlimited sur Flickr

La répartition des tâches ménagères dans le couple reste inégalitaire… et les perceptions des hommes et des femmes sur leur implication diffèrent parfois fortement. C’est ce qui ressort d’une étude sur « les Français et les tâches ménagères » dévoilée le 21 janvier par l’institut Harris Interactive (1).


 

On y apprend que « la répartition à « 50-50 » des tâches ménagères dans le couple est loin d’être la norme aux dires des Français interrogés ». Seules 30% des personnes en couple déclarent que l’organisation du ménage se fait dans leur foyer à « moitié/moitié ». Les hommes sont plus nombreux à estimer que la répartition des tâches est égalitaire : ils sont 33%, contre 27% des femmes.

Un quart des femmes estiment tout faire

L’inégalité est donc admise… mais pas perçue de la même façon entre les femmes et les hommes. Elles sont 69% à déclarer en faire plus que leur conjoint, tandis que seuls 58% des hommes admettent en faire moins). Et elles sont même 26% à estimer faire absolument tout, alors qu’ils ne sont que 8% à admettre ne rien faire. « Les perceptions sont donc légèrement biaisées », commente l’institut, « les hommes ayant sans doute l’impression qu’ils en font plus qu’en réalité et/ou les femmes ne reconnaissant pas forcément le travail de ces derniers à sa juste valeur. »

Ces résultats font écho à ceux de l’enquête « emploi du temps » menée par l’INSEE. Elle nous apprenait en 2011 que les femmes consacrent au temps domestique 3h52 par jour, les hommes 2h24. Autres chiffres : dans moins de 5% des cas l’homme s’occupe « toujours » de la cuisine, du ménage ou des courses alimentaires. Mais c’est le rôle exclusif de la femme dans au moins 30% des cas.

Plus d’égalité chez les jeunes, mais moins chez les parents

Un signe encourageant dans l’étude menée par Harris Interactive : chez les jeunes âgés de 18 à 24 ans, ils sont 45% à déclarer partager les tâches ménagères à égalité – c’est 15 points de plus que la moyenne. Le partage est aussi plus courant en région parisienne.

En revanche, la présence d’enfants renforce l’inégalité : dans les couples avec enfants, ils ne sont que 24% à juger que les tâches sont équitablement réparties. C’est ce que constatait également l’INED (Institut national des études démographiques) en 2010 : les inégalités se renforcent, au détriment des femmes, avec l’arrivée d’un enfant. Sans compter qu’aux tâches ménagères s’ajoute alors le soin de l’enfant : « le partage égalitaire des tâches de soins et d’éducation reste un idéal qui ne se concrétise pas. S’occuper des enfants reste une prérogative féminine », notait l’INED.

 


(1) Étude Harris Interactive pour YOU by Salveco. Enquête réalisée par Internet du 14 au 17 décembre 2012. Échantillon de 1 878 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

« Les femmes font moins le ménage, les hommes pas plus »

Travail, vie familiale : les opinions évoluent, les inégalités demeurent

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

5 commentaires

Anouk 22 janvier 2013 - 22:51

Nous partageons tout à fait le constat selon lequel la perception de la répartition diffère fortement entre les hommes et les femmes, comme nous l’avions analysé dans notre article : Répartition des tâches ménagères et égalité: un peu, beaucoup, à la folie? (http://jeunesprofessionnelles.com/2012/05/repartition-des-taches-menageres-et-egalite-un-peu-beaucoup-a-la-folie/).
Il proposait une répartition des couples selon trois catégories : les inégalitaires assumés, les aspirants égalitaristes, et les égalitaristes. A vous de voir dans quelle catégorie vous vous reconnaissez! Cette répartition semble corroborée par l’étude de Harris Interactive…

Répondre
09 Aziza 24 janvier 2013 - 10:39

Encore une fois, le terme fourre-tout d' »égalité » ne me semble pas adéquat. Ce qui est en cause , c’est surtout la responsabilité. Beaucoup d’hommes sont de bons exécutants: il font ce que leur épouse leur demande de faire, sans rechigner.Mais ils ne voient jamais ce qu’il y a à faire, c’est clair que cela ne rentre pas dans leurs préoccupations et leur vision du monde. Alors, quand on a des enfants,la femme a la tête qui explose dés le réveil: elle doit avoir tout organisé jusqu’à sept heures le soir, et il n’est que six heures et demi du matin! ça tue, ça épuise. Quand on se plaint, le bonhomme proteste: il aide, il participe!
Et ça se perpétue de génération en génération:mon beau-père disait à ma mère »je vais te faire TA vaisselle »(cette terminologie l’exaspérait), et mon mari me demande »qu’est ce que tu veux que je fasse? »(j’ai envie de hurler)Espérons que mes gendres feront mieux…

Répondre
Lili 24 janvier 2013 - 11:05 Répondre
arnaud 31 janvier 2013 - 18:20

c’est quand que les femmes feront le premier pas envers les hommes,surtout si elles veulent que monsieur plus tard partage leur tache ménagère,et bien moi je vous dit il ne faut pas compté sur les femmes pour faire la démarche envers les hommes car là aussi elles vous diront que cela n’est pas leur rôle;alors les taches ménagère cela n’est pas le rôle de l’homme non plus ou ont partage tout ou rein et pas quand cela est arrangeant voila tout

Répondre
rondd 10 octobre 2013 - 16:03

Et bien j’ai une bonne nouvelle pour l’égalité qui vient de l’Observatoire des inégalités et qui démontre qu’en fait il y a égalité entre les hommes et les femmes si on veut bien prendre les choses comme il faut c’est à dire honnêtement en englobant tout le travail fourni par les deux conjoints. et ça donne ça :
1.Temps professionnel
Hommes : 3,55h/j=60% Femmes 2,39h/j=40%
2.Temps domestique
Hommes : 2,24h/j=39% Femmes 3,52hr/jr=61%
(source : http://www.inegalites.fr/spip.php?article245)
Voilà, les hommes travaillent donc globalement autant que les femmes ou quasi, la proportion est juste inverse entre le travail professionnel et le travail domestique. Et vous voulez quoi de plus ? que celui qui travaille plus que l’autre dehors travaille en plus davantage dedans ? vous prenez les hommes pour des esclaves ou quoi ? il n’ y a pas « parité » certes mais « égalité » oui. si ça ne vous convient pas comme ça et que vous voulez que les hommes en fassent plus dedans, poussez les femmes à travailler plus dehors, elles pourront alors légitimement demander aux hommes d’en faire plus à la maison. NB : svp évitez les discours de victime genre « c’est la faute des hommes si les femmes ne peuvent pas travailler », etc, on est gavés, merci.

Répondre

Laisser un commentaire