“Importuner” ou “agresser” ? Injures sexistes minimisées dans l’affaire Placé

Pour beaucoup de journaux, traiter une femme de “pute” comme l’aurait fait Jean-Vincent Placé, c’est l’importuner. Encore des mots qui entretiennent la tolérance sociale.


 

Jeudi 5 avril, un reportage d’Envoyé Spécial consacré aux crimes conjugaux revenait sur les titres de presse qui minimisent ces meurtres. Le même jour, un exemple de banalisation des violences faites aux femmes faisait écho dans les médias. Un fait divers très largement commenté : l’ancien sénateur Jean-Vincent Placé l’a été en garde à vue après qu’il aurait, alcoolisé, injurié une femme, un vigile et des policiers dans…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php