Accueil Eco & SocialBien-être et richesses Augmentations pendant le congé de maternité : c’est la loi !

Augmentations pendant le congé de maternité : c’est la loi !

par Isabelle Germain

Lors des Etats généraux de la femme de Elle puis dans l’émission « Mots croisés » sur France 2, journalistes et intervenants ont poussé des hourras devant des entreprises – exceptionnelles ! – qui accordent des augmentations de salaire aux femmes au retour de leur congé de maternité. Mais elles ne font qu’appliquer la loi ! Depuis le 23 mars 2006 l’article L1225-26 prévoit « des augmentations générales ainsi que de la moyenne des augmentations individuelles perçues pendant la durée de ce congé par les salariés relevant de la même catégorie professionnelle. »

Ignorance coupable

Pourtant nul n’est censé ignorer la loi dans une République. Mais dans certains cas, ceux qui sont supposés appliquer ces lois les ignorent avec une persévérance coupable. Sur les sujets qui concernent l’égalité hommes / femmes en particulier. Ni les employeurs, ni les syndicats ne se précipitent sur les droits nouveaux. Et les femmes isolées à leur retour de congés de maternité ignorent parfois ces règles ou n’osent pas demander leur application. Idem pour les rapports de situation comparés (obligatoires depuis 2001) qui doivent permettre de mesurer les écarts de traitement entre hommes et femmes (salaire, progression de carrière, formation…) afin de les prendre les mesures ad hoc pour les résorber.

Des congés maternités aujourd’hui pour payer les retraites demain

Mais l’ambiance en entreprise veut, encore aujourd’hui, que les femmes s’excusent de porter les enfants… et ne réclament pas ce que la loi prévoit pour elles. Elles ont même souvent le sentiment de trahir leur employeur. Les mœurs sont en retard sur le droit. Pourtant, les femmes pourraient faire un tout autre raisonnement : l’enfant qu’elles portent, mettent au monde, soignent et éduquent tout en travaillant paiera demain la retraite de cet employeur qui les regarde de travers depuis qu’elles sont mère. Une retraite qui sera sans doute plus copieuse pour l’employeur que pour sa salariée maman placée sur une voie de garage.  Alors non seulement il devrait leur accorder l’augmentation prévue par la loi mais avec le sourire! Ce ne sont pas les rares entreprises qui condescendent à appliquer la loi qu’il faut applaudir.

1 commenter

VTM 17 mai 2010 - 10:36

Bien vu !

La france progressera vraiment le jour où elle arrêtera de faire des lois ^pour un oui ou pour un non ! D’autant que faire une loi mobilise beaucoup d’énergies et de temps, et donc coûte cher à la collectivité. Utiliser ce temps et cette énergie à faire respecter les lois existantes serait plus responsable et judicieux …

Répondre

Laisser un commentaire