Accueil Economie Conseils d’administration en quête de femmes

Conseils d’administration en quête de femmes

par La rédaction

Les entreprises sont parties à la chasse aux perles rares.

En prévision de la future loi qui imposera, progressivement, des quotas de femmes dans les conseils d’administration des grandes entreprises, ces dernières s’activent pour attirer les « administratrices » idéales.

« Elles sont plusieurs femmes, déjà membres de conseil d’administration, chefs d’entreprise, financières, à regarder s’agiter tout le petit monde du haut management et de leurs conseils », constatent les Echos. Et le journal raconte cette course aux bonnes recrues, en calculant que « si la loi est votée, c’est 169 administratrices qu’il va falloir trouver d’ici à 2015 pour les groupes du CAC 40 ».

C’est la « panique », la « course », témoignent certains. Pourtant, « il n’y a aucun problème de pénurie » relativise un autre.

Pour remplir les quotas, il y la solution de facilité : les « personnalités très en vue de l’establishment » (mesdames Chirac, Woerth, Arnault…). Mais les chasseurs de têtes entendent ouvrir leurs références, et « déploient des trésors d’imagination » pour démarcher les candidates idéales. Une quête du Graal qui se tourne vers les scientifiques, avocates, femmes chefs d’entreprises, en France ou à l’étranger… Tandis que certains cabinets « préparent eux-mêmes la relève ».

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

jacline spire 10 octobre 2011 - 16:01

Chercher chez les épouses de patrons effectivement:elles servent et desserventtant et si bien qu’elles sont souvent sans statut

Association:VALEURS DE FEMMES,à l’attention des épouses de patrons

Répondre

Répondre à jacline spire Annuler la réponse