Parole libérée, le backlash ? 

Giesbert, Polanski, Lagerfeld et les autres… Des dinosaures tentent de canaliser la parole des femmes qui s’est libérée. Parfois les ripostes sont cinglantes. Peu d’accusés sont inquiétés. Est-ce un « Backlash » si bien décrit par Susan Faludi ?

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner
css.php