Guerre des sexes ? Non, guerre contre le sexisme

“Combat entre un coq et un dindon”, par Frans Snyders (entre 1650 et 1657) [Domaine public], via Wikimedia Commons

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes beaucoup parlent de guerre des sexes. Si attaques il y a, rappelons qu’elles ne viennent pas de ceux ou (plutôt) celles auxquelles on les prête.


 

Une semaine avant le huit mars, France 2 consacrait une émission à « la guerre des sexes ». Depuis #MeToo, la parole des femmes se serait libérée et… « on ne peut plus rien dire », « bientôt on ne pourra plus prendre un ascenseur avec une femme comme aux États-Unis », entend-on ; et quand une campagne contre le harcèlement sexuel est lancée, on hurle sur les réseaux sociaux à la stigmatisation des hommes…

On se calme. L’histoire de l’ascenseur qui monte et qui descend au gré du sexisme ambiant est une fable. On ne peut plus rien dire ? Est-ce si compliqué de faire la différence entre compliment, drague gentille et harcèlement, menace, contrainte ? Si compliqué de prendre en considération le désir des femmes ? Quant aux hommes qui se sentent stigmatisés par une campagne de prévention du harcèlement… Lorsqu’une campagne de prévention des accidents de la route ou contre l’alcoolisme est lancée, est-ce que tous les conducteurs se sentent traités de chauffards ? Tous les buveurs de vin traités d’alcooliques ?

Si guerre des sexes il y a, ce sont rarement les femmes qui la lancent. Lorsque Dominique Besnehard et Jean-Pierre Elkabbach parlent tranquillement de gifler Caroline de Haas, qui agresse qui ? Qui est agressé·e sur la question des inégalités salariales ou des violences faites aux femmes ?

Faire croire que les femmes qui militent pour l’égalité ont déclaré la guerre aux hommes est pervers. Il est temps d’en finir avec ces procès staliniens où l’on fait dire à l’adversaire féministe ce qu’elle n’a pas dit pour mieux lui taper dessus. Militer pour les droits des femmes et pour l’égalité, ce n’est pas faire la guerre aux hommes mais faire la guerre au sexisme.

 

NOS DERNIERS ARTICLES :

• Libé contre les inégalités salariales : deux prix… et une erreur

• #NonCestNon : la pub applaudie et violemment attaquée

• Audiovisuel : des expertes plus présentes

• Plus d’un milliard de femmes dans le monde ne sont pas protégées par la loi contre les violences au sein du couple

• Au CSA, les annonceurs s’engagent contre le sexisme

• Thibault Estadieu, “Ringard de l’année”

• Des “grèves féministes” le 8 mars

• Ces dix dernières années, 25 millions de mariages d’enfants ont été évités

• Les harceleurs sont-ils des bêtes sauvages ?

• Femmes parlementaires : une année 2017 “globalement décevante”

• Chez Elkabbach, on parle de gifler la féministe

• Des quotas pour mieux financer les réalisatrices ?

• Ce que veulent les femmes et les hommes pour l’égalité professionnelle

• Amende pour outrage sexiste : “Définir un interdit pour modifier les attitudes”

Tous les articles de la rubrique Point de vue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php