école
Grippe A/H1N1, le Gouvernement néglige la garde des enfants

Lorsque trois cas seront avérés, il faudra fermer les classes. Mais qui va garder les enfants ? « Solidarité familiale », répond Luc Chatel, le ministre de l’Éducation. A ses yeux, le virus est donc une affaire publique jusqu’à la fermeture des classes. Ensuite il devient une affaire privée. Pas d’accord disent des parents et quelques organisations syndicales. Il faut envisager différents scenarii et prévoir une politique ad’ hoc.

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner
Jérome Ballerin
“Intégrer la parentalité en entreprise : une question de culture plus que d’organisation”

Interview de Jérôme Ballarin, président de l'Observatoire de la Parentalité Des témoignages de trois entreprises pionnières : Deloitte, CAF de Lille, Taste. Et dans votre entreprise ?

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner
css.php