Retraites des femmes, les syndicats à l’épreuve

Mardi 7 septembre, les syndicats battront le pavé pour s'opposer à la réforme des retraites. Face à la quasi-indifférence du projet de loi envers les femmes, et pressés par les organisations féministes, ils ne manqueront pas de brandir des mots d'ordres paritaires. Un fait rare pour les organisations syndicales qui ont longtemps traîné les pieds pour défendre les salariées.

Roms, AME, valeurs républicaines : Médecins du Monde manifeste

Exceptionnellement, Médecins du Monde manifeste. L'association s'associe aux rassemblements prévus dans plus de 130 villes, samedi 4 septembre, contre « la xénophobie et la politique du pilori ». Son président, Olivier Bernard, explique ses inquiétudes face à des discours et des actes qui renforcent l'exclusion et « mettent à mal » le travail de ses équipes.

arte
« La cité du mâle », cité interdite

Arte devait diffuser, le 31 août, « La Cité du mâle », un documentaire de Cathy Sanchez sur « la violence faite aux femmes dans les cités ». La programmation a été annulée au dernier moment : « Certaines personnes se seraient senties en danger », explique la chaîne. Subir la violence, ne pas la dénoncer. Stade ultime de la violence envers les femmes. Article actualisé le 7 septembre : Arte a décidé de diffuser le film "sous réserve de quelques modifications". Dans lefigaro.fr, l'informatrice dément les menaces.

place des droits des femmes et des hommes
Les filles de la femme du soldat inconnu rebaptisent la place des droits de l’homme

Le 26 août 1970, le Mouvement de libération des femmes (MLF) naissait autour d’une action symbolique : à l’Arc de Triomphe, les fondatrices du Mouvement déposaient une gerbe à la femme du soldat inconnu - plus inconnue encore que lui ! Ce 26 août 2010, au Trocadéro à Paris, le mouvement rebaptisait symboliquement la "Place des droits de l’homme" : "Place des droits des femmes et des hommes".

css.php